mercredi 16 août 2017

Nouvel élément de déco pour La Boîte d'Arsac

LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  SOCIETE  > LA LITTERATURE A ARSAC


Chaque semaine, cette Boîte me réserve des surprises. Hier, ce n'est pas son contenu que j'ai trouvé génial, mais une initiative. Une déco. Le thème parfaitement respecté avec cet élément qui symbolise le lecteur. Pourvu que d'autres personnes suivent le mouvement !

La Boîte
Hier en arrivant à La Boîte, j'ai tout de suite remarqué un changement. Hors mis qu'elle était pleine et légèrement en désordre, ce qui a attiré immédiatement mon attention se trouvait sur le toit.
Une jolie tasse.
Quelle ne fut pas ma surprise en l'apercevant ! J'ai tout de suite trouvée l'idée géniale. Il ne manquait que le sachet de thé.
J'ai eu beau chercher à proximité de quoi compléter la déco, je n'ai rien trouvé. Si elle est toujours là mardi prochain, j'en déposerai une moi aussi dans l'assiette à dessert aussi présente. J'espère vraiment qu'elle restera et que d'autres se joindront à cette chouette initiative. J'imagine très bien cette tablée préparée, prête à être utilisée avec tasses et vaisselles. Une déco en parfaite adéquation avec le sujet.

lundi 14 août 2017

Qui a volé l'assiette de François Ier ? - Claudine Aubrun

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  >  JEUNESSE > ROMAN • POLAR

Qui a volé l'assiette de François Ier ?
Claudine Aubrun
Ed. Syros - 2016
Collection : Mini Syros Polar
Série : Les enquêtes de Nino
18 cartons remplis à ras bord. Un cadeau de Tante Alice que la maman de Nino n'a pas pu refuser. Les voilà bien encombrés ! Ni une ni deux, Nino et son papa vont faire les brocantes pour s'en débarrasser. C'est alors qu'un homme moustachu s'intéresse beaucoup à l'un des objets. Mais pourquoi cette assiette d'apparat le met dans tous ces états ?

"Je viens de faire des découvertes : des timbres anciens, des plumes pour écrire ou dessiner et des boîtes en fer remplies d'un tas de choses inutiles et extraordinaires. J'embarque tout."

L'histoire est construite, cohérente, avec un cheminement progressif qui permet à l'enfant de rester attentif au texte et souhaite connaître la fin. Le vocabulaire est choisi, travaillé.
Destiné aux enfants dès 8 ans, l'enquête est simple et le dénouement est un peu facile, mais cela correspond tout à fait à l'âge ciblé. Les chapitres très courts encouragent l'enfant à les lire entièrement avant de s'arrêter s’il doit stopper sa lecture.

L'auteure retranscrit un quotidien d'enfant au travers de Nino parlant à la première personne, grâce auquel le lecteur s'identifie aisément. École, vie de famille, négociation avec ses parents, petite injustice et engueulade fraternelle...

dimanche 13 août 2017

48H pour écrire, un concours de nouvelles ouvert à tous

LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  ACTUALITE  >  EVENEMENT  •  FRANCE


Préparez votre clavier, échauffez vos doigts, entraînez votre cerveau, pour participer au concours d'écriture de nouvelles de la rentrée. Ferez-vous partie des 4 lauréats ?

Un week-end, une nouvelle
Depuis 2012, Edilivre organique annuellement un grand concours de nouvelles "48h pour écrire" qui rassemble plus de 2 000 participants, 100 partenaires relayant l'événement et un jury de 900 lecteurs.
Cette année, le compte à rebours sera lancé le vendredi 22 septembre à 19h sur le site www.edilivre.com, dévoilant par la même occasion son thème imposé.

Une participation gratuite ouverte à tous
Ce concours est ouvert à tous gratuitement.

mercredi 9 août 2017

La Boîte d'Arsac remplie de tout et aussi d'inattendu

LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  SOCIETE  > LA LITTERATURE A ARSAC



Comme tous les mardis, hier, je suis retournée à la Boîte. Elle était pleine. Pleine de romans, de jeunesse et de livres tout à fait inattendus. Miss Crevette a trouvé son bonheur plus que de raison... heureusement, que je l'étais là pour la limiter. ;)

Petite sélection de livres inattendus
La Boîte
On peut dire qu'hier la Boîte était bien remplie ! Ca fait plaisir à voir car il ne restait qu'un bon tiers de livres présents la semaine dernière, essentiellement les "beaux romans" dont seuls quelques-uns ont trouvé preneur.
Cette fois-ci, les nouveautés étaient plutôt jeunesse, cuisine, jardin, et divers. Il y avait de tout.
Je vous ai fait une petite sélection des livres qui m'ont le plus surprise. Un livre sur l'astrologie, un sur les tarots, comment savoir trier les cartes, les postures du yoga, 2 "jeux" de fiches aux thèmes de Star Wars pour réviser son CE2 et CM2 (on sent que certains ont dû travailler pendant leurs vacances ;) ), le droit du travail, la phycologie...

Côté roman, j'ai vu Anges & Démons de Dan Brawn, J'étais là avant de Katherine Pancol, L'horizon de Patrick Modiano, des policiers, des romances, un western...
Côté jeunesse, il y avait tous les âges, mais essentiellement pour les tout-petits.

J'ai déposé
Dans cette Boîte déjà bien pleine, j'y ai déposé 2 BD d'Astérix et 2 romans.

lundi 7 août 2017

Pop-up Hi-Han à la ferme - Martine Perrin

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  >  JEUNESSE > ALBUM

Retrouvez mon avis et "L'expérience de Miss Crevette".

Pop-up Hi-Han à la ferme - Martine Perrin
Ed. Seuil Jeunesse - 2015 
Yvan, l'âne brait fort ce matin et toute la ferme est perturbée par ce vacarme. Mais que lui arrive-t-il ?

Ce petit livre pop-up en carton solide à destination des tout-petits nous parle d'animaux de ferme avec un vocabulaire choisi. On visite la ferme page après page et rencontrons Yvan l'âne, Marguerite la vache, Nelly la fermière, Annie la chèvre, Bob le mouton, Jacquotte la poule, Jeannot le lapin... et d'autres animaux.
Construit simplement, les doubles pages sont aérées et claires. Une phrase, 2 ou 3 couleurs, un animal avec sa tête en pop-up. 
Les illustrations sont minimalistes, en aplat de couleurs unies, sans contours ni détails. Le gros texte noir est bien lisible sur fond blanc. 
L'histoire est légère et nous donne le sourire. Les pop-up correspondent parfaitement aux enfants en bas âges, car ils sont faits de façon à faire sortir les têtes aplaties des animaux, comme si l'on tournait une page. L'enfant peut les manipuler sans craindre de les abîmer.

samedi 5 août 2017

La neuvième case, le rendrez-vous pour les passionnés de BD est à Lacanau

LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  ACTUALITE  >  EVENEMENT  •  FRANCE


La médiathèque de Lacanau vous donne rendez-vous ce matin à 11h pour échanger avec 3 chroniqueurs autour de 3 BD. Un moment de partage à ne pas manquer !

La neuvième case, est une rencontre conviviale bien connue des bordelais passionnés de BD.
Ce samedi 5 août, elle se délocalise exceptionnellement à la Villa Plaisance de Lacanau pour de riches débats autour d'un café.

Sauront-ils vous convaincre ?
Le défi est lancé pour les 3 chroniqueurs Romain, Jérôme et Christophe, encadrés d'un animateur "arbitre" qui devront présenter 1 BD chacun dans un temps de parole limité.
"Il s'agit de convaincre le public en un temps record et de lui donner envie de lire la sélection par la suite", nous explique Jacqueline Moreau, organisatrice de l'événement.
Le public n'étant pas spectateur mais acteur, il pourra participer aux échanges qui s'annoncent contradictoires et enrichissants.

vendredi 4 août 2017

La délicatesse du Homard - Laure Manel

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  > ADULTE  >  ROMAN


La délicatesse du Homard
Laure Manel
Ed. Michel Lafon - 2017 - Roman
Il. Elle.
Il, François, s'occupe de son centre équestre en Bretagne. Il est stable, posé, réfléchit, calme.
Elle, se fait appeler Elsa, arrive de nulle part pour une destination inconnue. Elle est pommée, déprimée, malheureuse.
Un jour, il va la découvrir inconsciente, au pied d'un rocher. Sans hésiter, il la ramène chez lui pour la secourir. Elle se réveille, mais refuse de répondre aux questions. Une cohabitation à 2 vitesses se met en place entre 2 êtres en apparence très différents.

À tour de rôle nous sommes François et Elsa. On vit les mêmes événements à travers les 2 personnages. Le regard de l'homme. Le regard de la femme. Nous pensons, réagissons, parlons avec leurs mots.
L'histoire bien écrite ne nous perd pas avec ces 2 personnages qui ont chacun un style et une personnalité propre. On se laisse guider. On veut savoir ce qu'il va arriver même si certaines choses sont évidentes.
Elle se déroule au présent, de jour en jour, puis de semaine en semaine, de mois en mois. L'évolution est progressive et cohérente avec les événements de vie des personnages. Par contre, au 3/4 du livre, d'un coup on lit presque un an en quelques pages puis c'est la fin. C'est cohérent avec la fin, mais cela est un peu brutal, un peu comme si elle en savait plus quoi dire pendant ce laps de temps et a fait un bon dans le temps. Peut-être qu'effectivement le "vide" n'avait pas besoin d'être rempli inutilement, mais dans ce cas la fin aurait pu venir plus tôt.

mercredi 2 août 2017

La Boîte d'Arsac a un livre d'OR

LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  SOCIETE  > LA LITTERATURE A ARSAC


Hier nous étions mardi. Cela faisait une semaine depuis mon dernier passage à La Boîte. Je n'en pouvais plus, j'étais trop curieuse de voir dans quel état elle serait, si mes livres avaient trouvé preneur, si les Stephan King étaient encore là... En plus, j'étais impatiente d'y déposer un livre très spécial. Un livre à destination des lecteurs de cette boîte. Un livre d'or.

La Boîte
À mon arrivée, je me suis dit "wouah" ! À la fois pour la quantité de livres que pour son rangement très approximatif. Je ne savais pas par où commencer. Les livres étaient entassés à la "pousse-moi que j'y rentre".
Sur le coup, je me suis dit que je n'allais pas les ranger, puis comme je voulais voir les nouveautés j'ai fait des petits tas pour tout dégager. Un quart d'heure plus tard, j'avais regroupé les livres par styles. Les "beaux livres" ensembles avec les théâtres, ceux sur le français et les manuels scolaires au milieu suivit des romans grands formats. Devant, les romans de poche et les jeunesses.
Que de changements ! Sans compter certains "beaux livres" et la 10ène de pièces de théâtre, j'ai vu qu'une 10ène de livres présents de la semaine dernière. Tout le reste est nouveau.