samedi 15 avril 2017

Les flagrants délires d'Hendrik Groen - Hendrik Groen

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHORNIQUE  >  ADULTE  >  ROMAN  • LU EN NUMERIQUE

Les flagrants délires d'Hendrik Groen
Hendrik Groen
Ed. Presses de la cité - 2017 - roman
Hendrik a 84 ans 1/4 et vis en maison de retraite depuis plusieurs années déjà. Cet homme doux, calme, conciliant, en a assez de ne pas dire ce qu'il pense vraiment, alors pour y remédier il décide de tenir un journal chaque jour de cette nouvelle année 2013.
Quotidien d'un homme, la vie en maison de retraite, la mort, l'amitié, l'euthanasie assistée, la maladie d'alzheimer, les sujets d'actualités politiques des Pays-Bas concernant les personnes âgées, les catastrophes internationales... Tout y passe dans ce roman riche en rebondissements doux.

"Encore un cas de maltraitance des animaux : en nettoyant la cage de son canari, Mme Schreuder l'a avalé avec l'aspirateur. Après quelques minutes extrêmement tendues, quand elle a enfin réussi à ouvrir l'appareil d'une main tremblante, il ne restait pas grand-chose de son joyeux compagnon."

Avec humour et sens critique, on découvre Handrik et le monde des plus de 80 ans. La solitude de certains, la panique du changement pour d'autres, comment la vie se construit dans un monde fermer avec les jalousies et les ragots.
L'intelligence de ce livre est de nous donner le point de vue interne d'un senior qui se bas contre la monotonie pour changer et profiter de sa vie tout en parlant des conditions de vie et de la politique pour les personnes âgées aux Pays-Bas. Intérieur, extérieur. Le sujet est traité largement.
Loin d'être triste, cette histoire est racontée avec humour et piquant au travers des yeux du personnage principal. Il nous parle de cette bande de 8 retraités dont il fait partie, le club des "Vieux mais pas encore mort". Chaque personnage apporte un petit quelque chose. Chacun y trouve un rôle à sa mesure pour donner sens à leur vie.

"Je propose que pendant les canicules de longue durée, les pompiers soient chargés d'arroser les vieillards. Non seulement les plaintes incessantes sur la chaleur sont encore plus insupportables que la chaleur elle-même, mais en plus, celle-ci a fait une nouvelle victime, la quatrième en une semaine."

Ce livre obtient la note de 5*/5* pour sa légèreté, sa bonne construction et son aspect critique. Il plaira à tous ceux qui veulent passer un bon moment en compagnie d'un petit vieux lucide et touchant aux Pays-Bas qui reprend goût à la vie petit à petit.


"Être vieux est à la mode. Dans les films, les livres, les documentaires ou la presse, les vieux sont partout. Mais dans la vie de tous les jours, on ne ressent pas ce regain d'intérêt, bien au contraire."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire