vendredi 4 août 2017

La délicatesse du Homard - Laure Manel

LE MONDE DE LANGUE DELIEE  >  CHRONIQUE  > ADULTE  >  ROMAN


La délicatesse du Homard
Laure Manel
Ed. Michel Lafon - 2017 - Roman
Il. Elle.
Il, François, s'occupe de son centre équestre en Bretagne. Il est stable, posé, réfléchit, calme.
Elle, se fait appeler Elsa, arrive de nulle part pour une destination inconnue. Elle est pommée, déprimée, malheureuse.
Un jour, il va la découvrir inconsciente, au pied d'un rocher. Sans hésiter, il la ramène chez lui pour la secourir. Elle se réveille, mais refuse de répondre aux questions. Une cohabitation à 2 vitesses se met en place entre 2 êtres en apparence très différents.

À tour de rôle nous sommes François et Elsa. On vit les mêmes événements à travers les 2 personnages. Le regard de l'homme. Le regard de la femme. Nous pensons, réagissons, parlons avec leurs mots.
L'histoire bien écrite ne nous perd pas avec ces 2 personnages qui ont chacun un style et une personnalité propre. On se laisse guider. On veut savoir ce qu'il va arriver même si certaines choses sont évidentes.
Elle se déroule au présent, de jour en jour, puis de semaine en semaine, de mois en mois. L'évolution est progressive et cohérente avec les événements de vie des personnages. Par contre, au 3/4 du livre, d'un coup on lit presque un an en quelques pages puis c'est la fin. C'est cohérent avec la fin, mais cela est un peu brutal, un peu comme si elle en savait plus quoi dire pendant ce laps de temps et a fait un bon dans le temps. Peut-être qu'effectivement le "vide" n'avait pas besoin d'être rempli inutilement, mais dans ce cas la fin aurait pu venir plus tôt.

Ce livre obtient la note de 3*/5* car il y a des choses qui m'ont dérangé.
Tout d'abord, le personnage de François est trop parfait. Il ne s'énerve jamais, n'a pas de défauts, est toujours positif. Une sorte de Yoda. Le sage qui va aider une jeune femme égarée.
On y trouve un côté un peu "Bisounours". Tout va bien dans le meilleur des mondes.
Ensuite, ce roman fait penser à roman développement personnel mais manque un peu de finesse ce qui donne parfois un côté "leçon". C'est dommage car dans l'ensemble cela fonctionne.


Je conseille ce roman aux personnes qui ont envie de légèreté, d'amour, de rencontre entre 2 personnes qui apprennent à se découvrir avec bienveillance. Une bonne lecture de plage qui pourrait apportait plus aux personnes qui en ont besoin.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire