samedi 30 décembre 2017

Livres moisis et nouvelle dégradation à La Boîte d'Arsac

LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  SOCIETE  > LA LITTERATURE A ARSAC


En raison des fêtes de Noël et de mon emploi du temps plus que chargé, je n'ai malheureusement pas eu le temps de rédiger mon article la semaine dernière et je me suis rendu à La Boîte qu'hier, vendredi. Exceptionnellement donc, vous trouverez mes deux visites dans un seul article. Le dernier de cette année 2017.


Ces deux dernières semaines m'ont attristée. Les livres de La boîte s'abîment maltraités autant par la météo hivernale que par les gens. Malgré cela, le flux reste constant et offre toujours des nouveautés aussi variées qu'intéressantes.  

Triste constat
Depuis 3 semaines, la pluie s'est installée sur Arsac. Tantôt douce et légère, tantôt dure et intense. Un peu chaque jour, mais jamais très longtemps.
La semaine dernière, j’avais remarqué que certains livres étaient trempés. Le plexiglas de la porte de La Boîte à livres étant toujours cassé sur un bon tiers de sa surface, l'humidité rentre, se plaque sur les parois intérieures et s'installer. Les livres posés contre elles s'imbibent. Ils font éponges. Ils absorbent tout. Ils gardent tout.
Cette semaine, la pluie n'a cessé de tomber durant plusieurs jours. L'air chargé de goûtes et les soirs frais ont enveloppaient La Boîte. Les nuages gris ne laissaient passer que quelques rares rayons, par-ci, par-là, empêchant le séchage des livres. Constamment mouillés, certains ont commencé à moisir. D'autres résistent, mais sont trempés depuis bientôt deux semaines. Ils ne tiendront plus très longtemps.
Une villageoise, madame M. m'a également rapporté qu'elle avait vu des livres dans la petite poubelle juste à côté de La Boîte. Cela l'avait surprise, et elle ignorait la raison de ce geste. Peut-être étaient-ils eux aussi déjà moisis ou très abîmés...
C'est si triste.
Hier, debout devant La Boîte, mon sac de livres à la main, j'ai hésité ; partagée entre l'envie de continuer à y déposer mes livres, ou au contraire, de les garder bien au chaud tout l'hiver pour ne les donner qu'à partir du printemps lorsque le temps sera plus clément, ou quand la municipalité aura réparé la porte. Finalement, je n'ai déposé que la moitié de mes livres prévus.



Pour bien arranger les choses, une nouvelle dégradation est apparue. L'un des plexiglas, côté droit, celui déjà attaqué récemment, a été cassé. Bien comme il faut. Quel spectacle ! 




Mardi 19 décembre

Le mardi 19 décembre, La Boîte était bien rangée et riche en nouveautés. On y trouvait des romans, des romances, des classiques, des romans jeunesse, des albums jeunesse, des magazines... De tout, comme d'habitude. 4 livres sont revenus.


J'ai craqué... beaucoup ! Même Miss Crevette y a trouvé son bonheur. Elle était aussi excitée que moi et ne voulait plus poser les livres que je lui avais montrés.
De ceux que j'ai choisis, un était une évidence. Il était fait pour moi. Si je m'étais limité à n'en choisir qu'un, j’aurais pris sans hésiter Mon vieux et moi de Pierre Gagnon. C'est l'histoire d'un retraité qui adopte un papi de 99 ans. Inévitable. J'adore l'idée. En plus, il est très court avec ses 70 pages. Une nouvelle histoire de petit vieux.
En échange, je n'ai rien déposé. Pas bien. En faite, je suis passée devant La Boîte sans l'avoir prévu, du coup, mes livres à déposer étaient chez moi.

Vendredi 29 décembre
Ce vendredi au contraire, je suis arrivée à La Boîte désordonnée avec mon petit sac chargé de 5 livres. Mais après avoir vu ce spectacle désolant, je n'en ai laissé que 3 ; je poserai les autres la prochaine fois. De mes livres, 2 venaient d'ici ; celui de la semaine dernière Brèves de copies de BAC et Chansons et comptines des tout-petits que Miss Crevette avait pris cet été. Le troisième est un petit livre de cuisine 60 recettes de bouchées gourmandes qui plaira aux amoureux de cuisines. 

Du côté des nouveautés, cette semaine a été calme avec moins d'une 10e de livres, en majorité des romans jeunesse, et une série de magazines sur les timbres. Peu de livres sont également sortis.




Je suis rentrée sans en prendre. Rien ne m'a inspiré.


A l'année prochaine pour un nouvel épisode.
LD

2 commentaires:

  1. Misère pourvu que ça s'arrange rapidement ! Tu continue tes chroniques en 2018 j'espère !

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr que je continue l'année prochaine ^^ je vais juste décaler mes articles du mercredi au samedi :) Comme ça je serai moins en retard lol ^^

    J'espère vraiment que La Boîte va s'arranger et que les dégradations vont s'arrêter. C'est difficile de demander à la municipalité de réparer dans de telles conditions... Pauvres livres…

    RépondreSupprimer