dimanche 28 janvier 2018

La tranquillité de La Boîte d'Arsac

Journal de bord hebdomadaire de la Boîte à livres d'Arsac : Épisode n°27
LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  SOCIETE  > LA LITTERATURE A ARSAC • LA BOITE A LIVRES


Le calme absolu régnait dans La Boîte à livres d'Arsac ce vendredi 26 janvier. Peu de départs, 2 arrivants, 2 livres moisis, 2 livres trempés. Circuler, y a rien à voir.

Plus calme que ça, ça s'appelle la mort ! Lorsque je suis arrivée à La Boîte, la déception était au rendez-vous. Rien. Nada. Plus je fouillais, plus j'avais l'impression de me retrouver une semaine en arrière. Quelques rares livres ont tout de même trouvé preneur, dont les miens, et 2 petits nouveaux ont fait leur apparition : Les égouts de Las Angeles de Michael Connelly, Chanson douce de Leïla Slimani.
Parmi eux se cachaient 2 livres moisis que j'ai jetés et 2 autres trempés. Voulant les sauver, je les ai pris et mis au chaud chez-moi pour qu'ils sèchent. Ce fut un bel échec. Au bout de 2 jours ils ont également commencé à moisir et je n'ai eu pas d'autres choix que de mettre à la poubelle...

La Boîte est toujours endommagée et le temps hivernal nous accompagne de sa pluie et de son brouillard. Heureusement que mes perce-neiges aiguillent mon jardin de leurs fleurs blanches. Signale que le printemps n'est pas loin.



J'ai récupéré, j'ai laissé
Le point positif de cette absence de mouvement est que L'enfant du samedi de Valerie Blumenthal, qui me faisait envie la semaine dernière, était toujours là. Je n'ai pas hésité. Je n'ai pas hésité non plus en découvrant l'un des petits nouveaux, Chanson douce, qui m'a tout de suite attiré à la lecture de la première page de l'histoire.
De mon côté, j'ai laissé Les coeurs autonomes de David Foekinos et Une part de ciel de Claudie Gallay, remplis de post-its.



À la semaine prochaine pour un nouvel épisode.

LD

1 commentaire:

  1. Bon tu as quand même trouvé deux petits nouveaux à ramener. Bonne lecture.

    RépondreSupprimer