samedi 17 mars 2018

Plus de 70 nouveautés juste pour nous !

Journal de bord hebdomadaire de la Boîte à livres d'Arsac : Épisode n°34
LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >   LA LITTERATURE A ARSAC • LA BOITE A LIVRES


Avec plus de 70 nouveautés, on peut dire que cette semaine La Boîte est repartie pour un tour. C'est impressionnant de voir que vendredi dernier il n'y avait qu'une 15ène d'ouvrages, et qu'hier elle était pleine de pépites. Mon défi a été de ne pas la dévaliser !

Vendredi 16 mars était un jour ensoleillé, un jour de presque week-end, un jour de visite de La Boîte. Elle qui venait d'être réparée, mais qui avait été totalement vidée, était dans une forme olympique.

En plus de ses quelques livres présents la semaine dernière, dont le mien : L'homme de chevet d'Éric Holder, beaucoup de petits nouveaux ont fait leur apparition. Romans, polars, thrillers, romances, livres et magazines jeunesse, développement personnel... Le choix était vase et riche qui promettent des échanges intéressants.
Retour en images sur ces nouveautés :



Le choix délicat...
Hier, La Boîte était faite pour moi. Il y en avait certains romans que j'avais et d'autres, beaucoup d'autres, qui m'intéressaient. J'ai eu un mal fou à me restreindre tant ils me plaisaient.
Le Paradis sur mesure de Bernard Werber me faisait de l'oeil, tout comme les 5 de la première photo, Le violoniste de Mechitld Borrmann, L'institutrice d'Izieu de Dominique Missika, Le lac des rêves de Kim Edwards et 5 autres... j'ai finalement craqué pour 3 romans dont 1 jeunesse et Miss Crevette a eu droit à 1 album jeunesse (en anglais, je n'avais pas fait attention tant j'étais captée par les jolies illustrations...) et 3 magazines.
En échange, j'ai déposé Sally Leckkart : La malédiction du rubis (t. 1) de Philip Pullman, un roman jeunesse.
Il y avait également une dizaine de livres que j'ai déjà : les 2 Gavalda, la série Dexter, les 2 Dan Brown, Le signe de Raymond Khound, La dernière conquête du Major Pettigrew de Helen Simonson, et La dame aux œillets de A. J. Cronin.



Les lecteurs de La Boîte
Les lecteurs sont aussi hétéroclites que la diversité de La Boîte. C'est sa force.

Mardi dernier, je suis passée en voiture devant La Boîte, un collégien y regardait attentivement son contenu. Il y a deux semaines, c'est une dame d'une quarantaine d'années qui s'y intéressait. Il y a un mois, j'ai discuté avec une trentenaire devant La Boîte, elle cherchait La consolante d'Anna Gavalda ; j'ai pensé à elle hier. J'avais envie de la prévenir, lui dire que le livre de ses souhaits l'attendait. Peut-être repassera-t-elle ce week-end et le découvrira avec bonheur.


Au week-end prochain pour un nouvel épisode...

LD


2 commentaires:

  1. Le livre couverture verte avec manteaux et chapeaux. .. "petigrew" il est tendre et chou.

    RépondreSupprimer
  2. oui on le ressent bien avec cette belle illustration. Il est dans ma PAL et n'attend que mes yeux ;)

    RépondreSupprimer