dimanche 29 avril 2018

Une porte qui ne ferme plus et des plastiques qui gondolent...

Journal de bord hebdomadaire de la Boîte à livres d'Arsac : Épisode n°40
LE MONDE LITTERAIRE  >  ARTICLE  >  LA LITTERATURE A ARSAC • LA BOITE A LIVRES



Pour ce 40e épisode, La Boîte à Livres d'Arsac m'a révélé 2 surprises : une mauvaise, elle est de nouveau abîmée, et une bonne, elle était peine de livres de toutes sortes. La municipalité doit-elle repenser entièrement La Boîte pour en faire une plus solide et plus pratique ?

Lorsque je suis arrivée à La Boîte à Livres d'Arsac vendredi dernier, le 27 avril, je me suis retrouvée devant une porte battant au vent. J'étais étonnée : pourquoi quelqu'un aurait laissé la porte ouverte, d'autant plus que La Boîte est en plein courent d'air et que vendredi ça soufflé. Un oubli peut-être ? Mais en l’observant de plus près, j'ai compris.
Moins de deux mois après sa remise en état, La Boîte est de nouveau en mauvais état. Et cette fois-ci, ce n'est pas la faute d'un vandale, mais celle du soleil ! Je suppose que c'est lui le coupable vu les gondolassions des plaques ; je vois mal quelqu'un venir avec un sèche-cheveux dans le but de nuire à la boîte...
Le week-end dernier et tout le début de semaine, nous avons eu un temps magnifique avec de grosses chaleurs. Les plaques en plexiglas qui ont remplacé les cassées sur la porte et le côté droit sont plus fines. Elles n'ont pas tenu le coup à une petite semaine de beau temps... Dans quel état auraient-elles été cet été, avec des chaleurs en continu ? Il serait peut-être judicieux de repenser La Boîte en la refaisant, plus pratique et plus solide, uniquement en bois peut-être, pour éviter de la réparer tous les trimestres.






Je n'ose même pas imaginer l'état des livres avec la journée de pluie et de vent que nous avons eu hier, si La Boîte s’est ouverte à cause de sa porte qui ne ferme plus très bien.

Beaucoup de nouveautés
Hormis cette mauvaise surprise, il y en avait une bonne : La Boîte était bondée. Tellement bondée que je ne savais pas par quel côté commencer, comment organiser mes piles pour faire mes photos... J'en ai mis partout ! Au bout de 5 longues minutes, j'ai commencé à faire mes photos en espérant ne pas m’emmêler les pinceaux.

Parmi tous les livres présents, on y trouvé un peu de ceux de la semaine dernière, la majorité de nouveaux et quelques retours, dont l'un des romans jeunesses que j'avais déposés. Roman, thriller, polar, romance, théâtre, classique, roman jeunesse, album jeunesse, documentaire, humour, santé, sport, magazine, une collection de 22 "beaux livres"... Il y en avait pour tous les goûts !


On est reparti avec...
Le choix était vaste, mais mes yeux se sont tout de suite posaient sur certains livres en particulier, comme celui d'Eric-Emmanuel Schmitt, Théâtre t.2, La maison interdite de Dean R. Koontz et Les dix mille marches de Lucien Bodard.
Miss Crevette est repartie avec les magazines jeunesse. Même si certains sont faits ou ont les autocollants collés, ce n'est pas un problème, car ce qui l’intéresse du haut de ses 21 mois, c'est de regarder les images, tout pointer du doigt pour qu'on lui nomme, et qu'on lui lise les histoires. Je compte les lui donner un par un, et les rapporter au fur et à mesure.


Avant de partir, j'ai laissé 3 livres de Miss Crevette dont 2 livres qui venaient d'ici et un qu'on nous a donné, mais que nous avions déjà.



Au week-end prochain pour un nouvel épisode.
LD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire